Alexandre Johan
Astrologie traditionnelle & sidérale Consultation, conseil et formation

Calendrier astrologique

Coronavirus et astrologie : Comment les cycles astrologiques peuvent nous éclairer sur la situation

Coronavirus et astrologie

Au travers de cet article, nous allons essayer de mettre en perspective la crise sanitaire et humaine que nous vivons en ce début d’année 2020.

Il ne s’agit donc pas d’affirmer quoi que ce soit ou de prétendre que cette épidémie de coronavirus était prévisible, car comme vous le verrez, ce n’était pas le cas.

En revanche, l’intégration de ces événements dans le cours de l’histoire au travers des cycles astronomiques et astrologiques permet peut-être de mieux saisir la réalité de ce qui se déroule actuellement.

Encore une fois, il ne s’agit pas de polémiquer ou chercher à ergoter sur cette funeste actualité liée à l’épidémie de coronavirus (Covid-19).

Bien au contraire, il s’agit d’un essai d’élargissement de la vision et de la conscience destiné à vous aider à transcender la tristesse et même l’horreur de la situation, pour toutes celles et tous ceux qui seront affectés par cette épidémie.

En effet, le début de l’épidémie à la fin de l’année 2019 en Chine correspond avec le début de la conjonction entre Saturne et Pluton qui durera plusieurs mois.

La conjonction de ces deux planètes lentes constitue un cycle astronomique qui se reproduit tous les 30 à 40 ans.

En effet, si Saturne parcourt les 12 signes du zodiaque en 29 ans, Pluton mettra quant à elle environ 245 ans pour parcourir les 360° du zodiaque.

L’interprétation de ce cycle ne se fera donc pas à l’échelle individuelle, mais bien sûr le plan collectif.

Saturne est la planète qui vous parle du temps, mais aussi des responsabilités, du retour à la réalité ainsi qu’à la matérialisation des conséquences de nos actes.

Pluton quant à lui représenter les instincts, les pulsions, mais également les transformations profondes.

Ainsi, lorsqu’on analyse les transits de Pluton, les choses ne sont bien souvent plus comme avant après son passage sur une planète ou sur la pointe d’une maison dans le cas de l’analyse des transits personnels.

L’alignement de ces deux planètes génère donc une crise importante liée à la fatalité ; d’une certaine manière, cette configuration pousse à payer les conséquences des actes posés par le passé, ce qui entraîne des prises de conscience et des transformations profondes imposées par les restrictions et les malheurs qui surviennent.

Ce cycle marque donc de tristes périodes, qui affligent une grande partie de l’humanité.

Pour illustrer cela, nous allons voir quelques événements tragiques qui se sont produits au cours de l’histoire, lorsque Saturne et Pluton se sont retrouvés conjoints dans le ciel.

Il faut cependant garder à l’esprit que ces planètes sont particulièrement lentes, et en fonction de l’orbe que l’on applique, cet alignement planétaire peut durer plusieurs mois et donc s’étaler sur plusieurs années.

Les effets de cette conjonction commencent donc bien avant que cette dernière soit exacte et que l’écart angulaire qui sépare ces deux planètes soit de 0°.

Ainsi, voici ce qui s’est produit lors des dernières conjonctions entre Saturne et Pluton :

1852 : début de la troisième pandémie de choléra (plus d’un million de morts en Russie et plus de 23 000 morts en Angleterre).

1883 : éruption du volcan Krakatoa qui fut l’une des plus puissantes éruptions volcaniques de l’époque moderne et dont les conséquences firent plus de 36 000 morts.

1914 : début de la première guerre mondiale dont le nombre de victimes se chiffre en millions.

1946 : la Seconde Guerre mondiale a débuté depuis plusieurs années, et le bilan humain porte également sur des millions d’individus.

1983 : un terrible mal se répand sur la planète, il fera des millions de victimes jusqu’à nos jours, et en cette année 1983, une équipe de chercheurs français découvre le responsable : le virus du sida.

Fin 2019 – début 2020 : apparition du coronavirus et épidémie mondiale

Ainsi, cette conjonction, au travers des funestes événements qu’elle provoque, pousse à un effondrement d’anciennes structures qui sont alors remises en question par des faits qui s’imposent à nous et qui changent radicalement notre regard sur le monde.

En effet, Saturne nous parle aussi des fondations, des bases et de ce qui fut solide dans le temps, des lois et de l’ordre établi.

Sa conjonction à Pluton remet donc en question ce qui était communément admis et établi.

Il s’agit donc de situations très dures qui poussent au renoncement, mais aussi à l’acceptation de la nécessité de transformation, car rien ne pourra plus être comme avant les crises majeures liées à ce cycle de conjonction.

Lorsqu’on observe les faits qui se produisent lorsque Saturne retrouve Pluton sur l’écliptique, on ne peut que constater l’aspect international, transfrontalier, mais aussi profondément lié au destin de l’humanité.

Ces différents événements, nous placent face à une fatalité, on se rend compte que des forces et les circonstances peuvent balayer nos existences, à la fois nos vies et celles de nos proches, mais ces événements ont également la capacité d’ébranler nos croyances, nos habitudes et même nos certitudes.

Que ces événements tragiques soient dus aux hommes, ou à la nature, ils mettent en lumière la notion de sort, car une fois que les dés sont jetés, une fois qu’il n’est plus possible de revenir au jour d’avant, ils nous plongent alors dans une adversité contre laquelle nous ne pouvons plus rien.

Ainsi, ces terribles événements qu’il s’agisse d’épidémie, de guerre ou de phénomènes géologiques sont à l’origine d’un point de non-retour, qui impose la prise de conscience individuelle et collective.

C’est donc en cela que la crise que nous vivons actuellement pourrait bien s’inscrire dans une longue liste de tragiques événements qui ont à chaque fois bouleversés le monde.

Pourtant, ces bouleversements ont de tout temps été accompagnés de prise de conscience et d’évolutions à la fois des mentalités, mais aussi des sociétés.

Gageons donc que nous puissions aujourd’hui bénéficier des avancées et des progrès issus des crises du passé, pour que le triste bilan des événements liés à cette conjonction Saturne/Pluton soit le plus bas possible.

Puis, lorsque nous nous tournons vers l’avenir, nous pouvons peut-être déjà nous interroger sur les leçons que Saturne, qui est en réalité un grand enseignant, tente de nous révéler.

Ainsi même s’il est peut-être un peu tôt pour le dire, nous nous rendons compte que face à l’adversité, nous n’avons d’autre choix que remettre l’Humain au cœur des préoccupations et c’est bien ce qui se produit lorsque nos responsables décident de figer la société et l’économie pour protéger les vies.

Peut-être que lorsque tout sera fini, nous pourrons garder cela en mémoire, car les mois que nous vivons nous prouvent que cela est possible, et qu’il s’agit peut-être de notre seule chance de salut.

<< Retour aux actualités