Alexandre Johan
Astrologie traditionnelle & sidérale Consultation, conseil et formation

L'astrologie sidérale

L’étymologie du mot astrologie nous renseigne sur la nature de cette discipline.

Ce mot vient du grec, « astron » qui signifie astres et de « logos » qui signifie discours.

L’astrologie est donc l’art de tirer un discours ou un jugement des astres qui se trouvent dans le ciel.

Mais de quels astres parle-t-on ?

Les grands astrologues des temps passés étaient aussi de grands astronomes et de fins observateurs du ciel.

Il est donc clair et évident que l’astrologie est née de l’observation du ciel par nos ancêtres.

Alors pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui ?

En effet, le zodiaque tel que vous le connaissez et qui est appelé zodiaque tropical se base sur les saisons et non sur la position réelle des étoiles.

Zodiaque sidéral

Dans ce zodiaque tropical, le 0° du Bélier n’est plus défini par rapport aux étoiles de la constellation du Bélier mais par l’emplacement du point d’intersection entre l’équateur céleste et l’écliptique, autrement appelé point vernal.

Autrement dit, les positions dans le zodiaque utilisées par la plupart des astrologues en zodiaque tropical ne correspondent plus du tout à ce que l’on peut observer dans le ciel.

Voilà pourquoi on peut lire parfois ici et là que vous n’êtes pas du signe astrologique que vous pensez.

Cette erreur est due au fait que notre astrologie occidentale est issue de l’enseignement de Claude Ptolémée qui vécut au deuxième siècle après J.-C.

Ce dernier, qui utilisa les savoirs et connaissances anciennes pour construire l’astrologie telle qu’elle nous est parvenue vivait à une époque bien particulière.

Au deuxième siècle après J.-C., les deux zodiaques coïncidaient !

Ce qui ne se produit que tous les 26 000 ans !

Au moment où Claude Ptolémée vivait, il n’existait pas de décalage (Ayanamsa) entre le zodiaque des étoiles (sidéral) et le zodiaque des saisons (tropical).

Le décalage évolue lentement, la précession des équinoxes faits que le décalage entre ces deux zodiaques progresse d’un degré tous les 72 ans.

En réalité, lorsque l’on observe le ciel d’un point de vue astronomique, le point d’intersection entre l’écliptique et l’équateur céleste (point vernal) ne se produit pas chaque année au même endroit dans le ciel comme pourrait le laisser supposer le zodiaque tropical.

Le phénomène appelé « précession des équinoxes » va faire rétrograder ce point vernal sur l’écliptique chaque année un petit peu plus, de telle manière que l’écart entre les deux zodiaques se creusera davantage chaque année.

Comme nous venons de le voir, ce décalage est de 1° tous les 72 ans, ce qui fait que les deux zodiaques ne correspondent qu’approximativement tous les 26 000 ans.

Il est pourtant très facile de se rendre compte de cette erreur en utilisant un logiciel d'astronomie qui permet de reproduire le ciel pour n'importe quelle date.

Par exemple, le 20 mars 2018, jour de l'équinoxe de printemps :

Ciel pour l'équinoxe de printemps du 20 mars 2018

Le point vernal est représenté par l'intersection de la ligne bleu (équateur céleste) et de la ligne jaune (l'écliptique).

A l'équinoxe de printemps, le Soleil se trouve précisément au niveau du point vernal comme vous le voyez sur cette représentation du ciel.

Le zodiaque tropical considère que le passage du Soleil au point vernal définit le 0° du Bélier, c'est pour cette raison qu'avec le zodiaque tropical, vous pouvez connaître votre signe en fonction de votre date de naissance.
Une personne née le 25 mars par exemple sera Bélier, voilà ce que vous dit l'astrologie tropicale.

Pourtant, il vous suffit de regarder le ciel tel qu'il était ce jour là pour constater de vos propres yeux qu'au moment de l'équinoxe de printemps, le Soleil se trouvait assez loin de la constellation du Bélier, il se trouvait en réalité au début de la constellation des Poissons.

Voilà pourquoi le zodiaque sidéral est considéré comme le zodiaque des étoiles, il est fidèle à ce que vous pouvez réellement observer dans le ciel, contrairement au zodiaque tropical qui lui, ne se base finalement pas sur la réalité astronomique mais uniquement sur les saisons.

Décalage entre le zodiaque sidéral et tropical aujourd'hui

Aujourd’hui, au XXIe siècle, le décalage est de presque 25° !

Ce qui veut dire qu’à moins que vous ne soyez nés dans les cinq derniers degrés de votre signe, eh bien votre signe solaire est alors le précédent sur la roue du zodiaque.

Je sais que cela peut être un choc, mais rendez-vous compte, toute votre carte du ciel de naissance (thème astral) est ainsi modifiée.

Les astrologues anciens, ceux de l’antiquité comme les astrologues modernes qui ne suivent pas l’astrologie occidentale (issu de Claude Ptolémée), ceux-là utilisaient et utilisent le zodiaque sidéral, celui qui correspond à ce que l’on voit dans le ciel, celui qui correspond à une vérité naturelle.

L’astrologie hindoue qui est enseignée dans les universités et les facultés et dont l’efficacité est connue dans le monde entier est une astrologie basée sur le zodiaque sidéral.

Alors que notre astrologie occidentale fait l’objet de moqueries et n’est presque plus prise au sérieux…

Voilà quelle en est la raison !

Cette erreur vieille de près de 1800 ans a consacré l’utilisation d'un zodiaque qui n’est juste que tous les 26 000 ans !

C’est un petit peu limité, vous l’admettrez.

C’est bien pour cette raison que tout mon travail astrologique, mes publications et mes consultations se basent sur le zodiaque des étoiles, le zodiaque sidéral.

Votre thème astral sidéral